Déshydratation spirituelle

Monsieur øchagøø se sentait déshydraté spirituellement. En général, quand il revient de voyage, il a des états d’âme.

La réhydratation spirituelle n’a rien à voir avec la réhydratation des morilles séchées, où il suffit de « faire tremper ces dernières dans un bol rempli de lait tiède pendant 30 minutes ».

Le lecteur érudit me rappellera que Cléopâtre prenait des bains de lait d’ânesse pour rester jeune et belle. Il est aussi vrai qu’elle n’avait pas l’air d’un morille séchée – les morilles séchées n’ont pas de nez.

Je lui lu un poème de Jean Calbrix pour commencer la réhydratation : « Trois lapins broutent mes carottes / Un bruit, panique et trois culs blancs, / S’éclipsant sous les échalotes / Trois lapins broutent mes carottes… »

Il y eu un roulement lointain de tonnerre. Monsieur øchagøø, songeur, fit une quinzaine de pas, puis s’arrêta de marcher. L’habituelle sévérité de ses manières semblait s’atténuer, car il ne me faisait pas subir quelque mauvais traitement verbal du style : « Primitif à odeur de tétraméthylputrescine. » 

Il soupira : « On ne soutiendra pas qu’il ait atteint son point culminant en se laissant glisser le long des tuyaux de poêle. »

Là, ou il était vraiment déshydraté spirituellement, ou alors j’ignorais totalement le contexte dans lequel cette phrase était émise.

Pour détendre l’atmosphère je me mis à chanter : « Longtemps, longtemps, longtemps / Après que les poètes ont disparu / Leurs chansons courent encore dans les rues… »

Lorsque le chien de la voisine s’est mis à hurler à la mort, je me suis arrêté, conscient que ma voix n’était pas revenue à son optimum, en raison des fatigues du décalage horaire.

Monsieur øchagøø se bouchait les oreilles.

Il avait l’air réhydraté.

Belle journée !

 

DSC06567

 

Publicités

5 réflexions au sujet de « Déshydratation spirituelle »

  1. « Vous n’êtes rien pour moi, si ce n’est une fétide et pestilentielle congrégation de vapeurs. » A retenir absolument, en jette en société !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s