Dieu

Je racontais à ma voisine une blague connue. A quelqu’un à qui on prouve que Dieu n’existe pas, celui-ci répond : « Bon d’accord, mais Dieu le sait-il, lui ? »

Quand il s’agit de Dieu, ma voisine ne s’en laisse pas compter : « Tout le monde sait depuis longtemps que Dieu existe. Et s’Il n’existait pas, Il serait forcément le premier au courant. Ce n’est pas nous, pauvres humains, qui pouvons en discuter. »

Ma voisine a une logique pour son propre usage, dont il faut comprendre le fonctionnement.

Je relançais : « Les progrès incessants de la médecine, ça n’arrange rien. Avec Nietzsche, on a cru que Dieu était mort, mais finalement il est toujours là. »

Je n’aurais pas du parler de Nietzsche à ma voisine : « Qui c’est ce type-là ?, moi le sport, je ne connais pas tout le monde. »

Elle m’a affirmé que notre époque a voulu faire un constat à l’amiable sur la mort de Dieu : « On voit où cela nous a mené ! »

Monsieur Moochagoo a qui je me confiais, m’a répondu que cela m’apprendrait à faire des blagues sur Dieu : « Dieu est libre d’avoir une vie privée, et même de se rendre invisible s’il le souhaite. »

Lorsque j’ai voulu argumenter que Dieu est toujours invisible, il me dit que Sainte Thérèse d’Avila avait connu les grâces de l’extase, en s’unissant à Dieu.

Là, je rendis mon tablier devant tant de mauvaise foi. *

Mauvaise journée !

* Monsieur Moochagoo a reçu une éducation protestante, et la Réforme protestante a rejeté le culte des saints.

ste therese voyage

« Thérèse d’Avila » par Brétécher.

un  compteur pour votre site 1931022406. (Messagerie : ekand4460@yahoo.fr).

Publicités

7 réflexions au sujet de « Dieu »

  1. J’avais lu qu’on ne pouvait pas démontrer que quelque chose de surnaturel et qui n’interagit pas avec le monde réel, n’existe pas. La logique habituelle devenant inopérante à ce sujet, les non-croyants se fourvoieraient en se lançant dans cette entreprise.
    Ce serait aux croyants de tenter d’en démontrer l’existence si cela les intéresse.

    • Oui, c’est exact. Wittgenstein a montré qu’il y a des limites à ce dont on peut parler ; Dieu, le moi, le mystique sont hors du champ du sens ; « Ce dont on ne peut parler, il faut le taire. » (Tractatus Logico-philosophicus). Ce qui n’a pas empêché les philosophes spiritualistes (Louis Lavelle, Gabriel Marcel, Berdiaev, Maurice Nedoncelle, etc), d’avoir écrit des milliers de pages 🙂 🙂
      A ne pas mélanger avec la doctrine spirite (enseignement donné par les esprits supérieurs à l’aide de divers médiums), notamment Allan Kardec en France.

  2. Dieu est amour, Dieu est lumière mais le grand drame de sa non existence c’est qu’il n’a jamais eu de voisine pour philosopher au bord du paillasson ou en sortant les poubelles. Je dis grand drame car, du coup, presque plus personne ne croit en lui…
    😕

    • Le Dieu des Perses s’appelait Ahura Mazda (Mazdâ : La sagesse, la lumière). Il n’existait que quand on lui adressait des prières ou yasnas.
      NB C’est pourquoi il y a des ampoules Mazda.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s