Ciel lacrymal

Sur l’autoroute I/80 entre Salt Lake City et Reno / Carson City, Monsieur Moochagoo chantait une grande chanson populaire : « When Shenandoah dies, Tears of lie fall down to us. In its soul will break the curse. And eagles fly the skies, When Shenandoah dies, All the world will find its peace, And the drums will fall and kiss, Cause Shenandoah dies… for you. »

Les paroles de cette chanson – que je trouvais lacrymale – apparue vers 1876, ont beaucoup varié selon les interprètes.

Madame Burntoast avait voulu remonter vers l’Oregon par le Nevada, « pour avoir chaud, car si on passe par l’Idaho, on aura froid. » Il y avait un minuscule problème: à Carson City, capitale du Nevada, il faisait 12°C, avec un ciel bas et de la pluie, alors qu’à Boise dans l’Idaho, il faisait 20°C.

Chose rare à Wendover sur l’I/80, le bout du Lac Sale, que j’avais toujours connu sous forme d’une gigantesque croute de sel, était sous quelques dizaines de cm d’eau.

Il ne nous restait plus qu’à aller au cinéma, voir Equalizer avec Denzel Washington, un ancien de la CIA qui reprend du service à titre privé, et élimine la mafia russe à Boston, avec divers moyens ingénieux, dont un pistolet à clous dans la tête, une perceuse dans le cou, et une électrocution à la Claude François.

On pourrait même ajouter qu’il « éparpille par petits bouts, façon puzzle », certains hommes de main. On n’y croit pas une seconde, mais il y a de l’action, et c’est bien fait.

Apres, nous sommes allés au Buffet du Casino Fandango, où malheureusement il n’y avait pas de chamallows. Un fort regrettable oubli. Apres le Buffet, j’ai perdu 5$, madame en a gagne 4.

Monsieur Moochagoo lisait un livre sur les Chihuahuas (« Free training DVD inside »), qu’il avait acheté à la boutique de l’Armée du Salut, et envisageait sérieusement d’en adopter un. 

Où sont les 40°C de Yuma ?

DSC07780

DSC07764

Lac Sale sous l’eau.

DSC07770

Notre berline KIA Hybrid (4,1 litres aux 100km sur tout le voyage). AVIS se met aux hybrides, grande révolution !

DSC07775

Autoroute I/80.

DSC07782

Carson City sous la pluie. En général c’est grand soleil et au minimum 35°C.

Bryce Canyon (Utah)

DSC04514

Tout commence par des touristes, principalement allemands, asiatiques, québécois, italiens, français…

DSC04521

Ceux qui n’ont pas le vertige font les petites promenades annexes.

DSC04496

Les autres admirent les paysages aux endroits aménagés.

DSC04500

DSC04509

DSC04618

Des panneaux vous indiquent comment se débarrasser d’enfants turbulents, (pour ceux qui réfléchissent un peu).

DSC04520

DSC04531

Cathédrale naturelle.

DSC04538

Point de vue le plus grandiose qui provoque chez certains français, une sorte de transe : il se mettent les uns derrière les autres et chantent « A la queue leu leu ».

DSC04542

Ce qui ne trouble pas le corbeau local.

DSC04543

DSC04547

DSC04558

DSC04586

Tout au bout de Bryce Canyon, la vue va a 120km environ.

DSC04590

DSC04600

DSC04605

Genie aux grandes oreilles.

DSC07759

Et tout finit sur une armée de chamallows piquants.

(Messagerie : ekand4460@yahoo.fr)

Valley of Fire – Nevada

DSC04395

L’arrivée dans le parc de la Valley of Fire a un côté film hollywoodien.

DSC04443

 

Il y a des génies qui vous surveillent.

DSC04431

DSC04463

Et des génies fantômes fatigués.

DSC04472

La Valley of Fire doit son nom aux couleurs contrastées, a dominante rouge, de ses rochers.

DSC04451

DSC04456

DSC04458

DSC04487

Plante résistante du désert.

DSC04424

Pétroglyphes.

DSC07755

Petite fleur hors du parc. 

DSC07758

En rentrant, nous avons découvert qu’il existait des nains de jardins « halloween ».

(Messagerie : ekand4460@yahoo.fr)

Never spit against the wind

A Cedar City (Utah), j’etais en train de souffler dans mes doigts gourds, il ne faisait plus que 25°C au lieu de 42°C.

Monsieur Moochagoo, qui nous avait rejoint deux jours avant, dans la Valley of Fire (Nevada), me fit remarquer qu’en Alaska, à Barrow, il fait actuellement aux alentours de -1°C, et que, là, il fait froid.

Un camion qui passait, et semait des feuilles de papier au vent, me firent penser – allez savoir pourquoi – a deux petits papiers de « fortune teller » chinois : « Never spit against the wind » (Ne crachez jamais contre le vent), et « No one can walk backwards into the future » (En gros : On ne peut aller de l’avant en regardant derrière soi).

Nous avions, avant de passer dans le Nevada, visité une ancienne mine d’extraction de chamallows a Kingman, en Arizona. Les conditions d’extractions étaient particulièrement dures ; on ne vivait pas vieux au fond des mines.

DSC07632

Chariots chargés de chamallows.

DSC07630

Deux spécimens de chamallows avant le façonnage pour la vente.

DSC07672

Chamallows prêts a être consommés.

DSC07691

Ciel couvert au dessus de North Las Vegas !

DSC07628

Baskets Polo Ralph Lauren achetées 19$. La couleur plaira au Zouton.

DSC04440

Génie très ancien de la Valley of Fire.

DSC07689

Fantômes ordinaire a WalMart.

DSC07606

Peigne des anciens indiens.

(Messagerie : ekand4460@yahoo.fr)

Génies – 2

DSC04166

DSC04200

Il existe également des génies chevelus qui vous regardent de haut et restent silencieux.

DSC04240

En évitant les autruches distraites, on rencontre aussi le fameux génie « N’a qu’un oeil »,

DSC04297

 

ce qui lui évite de regarder deux rochers aux formes phalliques, comme on dit.

DSC04320

 

DSC04381

Nous avons été surpris par une attaque d’extraterrestre,

DSC04349

caché dans les formes complexes des arbres, des ombres et des rochers.

DSC07545

Pour, in fine, rencontrer La Mort en personne dans un magasin. Elle nous attendait pour une partie d’échecs. (Les cinéphiles comprendront).

DSC07551

Et tout s’est termine par des chamallows zoutonesques a volonté, au ‘buffet’ du Golden Corral. 

Génies

Dans Joshua Tree Park, il y a toutes sortes de génies qu’il ne faut jamais déranger.

DSC03982

Des genies timides.

DSC04025

Des génies ombrageux.

DSC03991

Des génies méditants.

DSC04272

Des génies pompeux.

DSC04318

 

Et des génies grincheux.

DSC07534

Il y a aussi des manifestations extraterrestres.

DSC07540

Mais il n’y a pas d’immenses magasins, 

DSC07541

 

Ni de sorcières protégées par des rats.