Un jour il n’y eut plus grand monde – 25

L’araignée géante était de plus en plus en colère et Mrs Tiggy-Winckle de plus en plus contrite.

Charlotte se demandait comment calmer le jeu. Elle demanda à Geronimo de l’accompagner pour traduire ses propos en langage araignée, et vint sous l’araignée géante.

Elle expliqua via Geronimo que la grande araignée métallique – qui se faisait réparer au moment même – et Mrs Tiggy-Winckle, s’était occupés d’eux et leur avait sauvé la vie à plusieurs reprises. Il était injuste de les réprimander.

Il y eut un long silence. L’araignée géante se pencha pour examiner Charlotte et Geronimo. Une sorte de filin souple se déroula depuis son torse et se fixa sur la tête de Geronimo. 

Il y eut un autre long silence. Le filin souple se rétracta. Le flanc de l’araignée géante s’ouvrit et les araignées-mécaniciennes remontèrent, laissant la grande araignée remise à neuf, qui testait sa nouvelle patte.

L’araignée géante remonta dans le vaisseau, qui disparut en quelques secondes. La neige se remit à tomber.

Geronimo, qui avait eut un échange (non-verbal) intense avec l’araignée géante – dite la Mère des araignées – expliqua la situation.

Mrs Tiggy-Winckle et la grande araignée, avaient eu pour mission de comprendre ce qui s’était passé sur Terre : trouver quelle avait été la raison de la mort de la plus grande partie de la population. La mission devait durer quarante huit heures terrestres.

C’est alors que, en descendant vers la Terre au moyen d’un drone, et en scannant  des milliers de km carrés, Mrs Tiggy-Winckle avait perçu une anomalie : quelques êtres humains vivants dans la banlieue d’une grande ville. L’autre anomalie était trop discrète pour qu’elle s’y intéresse.

Le drone les avait déposé, pour tomber inexplicablement en panne. Mrs Tiggy-Winckle avait laissé la grande araignée à une dizaine de km, et avait préféré approcher seule de Charlotte, Geronimo et les deux garçons, après un passage culturel à la Bibliothèque Publique.

Des liens s’étaient créés et sa mission en avait été bouleversée. Elle avait pris l’initiative de d’abord protéger les petits humains, en assumant les conséquences de ses actes vis à vis du vaisseau.

portfolio_watermark2

Araignée mécanicienne.

Publicités

13 réflexions au sujet de « Un jour il n’y eut plus grand monde – 25 »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s