Un jour il n’y eut plus grand monde – 30

La grande araignée, était profondément malheureuse, car Steve et Lucas l’avaient traité de phynoderee (ou phynnodderee), mot de l’Ile de Man qui désigne une créature mythologique pleine de poils ou une fée disgracieuse.

Geronimo avait traduit en ajoutant, « M’bnon, vous êtes une belle araignée métallique », mais cela n’avait pas suffi.

Charlotte avait privé les deux garçons de brochettes de cuisses de rats grillés.

Au même moment, Mrs Tiggy-Winckle contemplait dans un grand salon, un Bodhisattva méditant de Corée, du VIIème siècle, rescapé des intempéries et des hordes de chiens, en murmurant une phrase de Schiller : « Nur durch das Morgentor des Schönen / Drangst du in der Erkenntis Land. » *

Elle aperçu subitement, malgré la neige qui tombait, des hommes en scaphandres qui avançaient dehors avec des lances-flammes.

Un tempête de flammes s’abattit sur les premières pièces.

La grande araignée eut le temps de saisir les deux garçons pour les amener dans l’appartement blindé, suivie par Mrs Tiggy-Winckle, Charlotte et Geronimo. Une fois les portes en acier refermées, Madame Zoom repartit pour combattre en liquidant au laser les deux premiers assaillants.

Elle disparut dans la neige.

Lorsque la deuxième vague d’assaillant apparue, les flammes furent dirigées sur l’appartement intérieur blindé qui commença sérieusement à chauffer.

« C’est seulement par la porte de l’aurore du Beau / que tu as pénétré dans le pays de la connaissance. »

bodhisattva-meditant

Bodhisattva méditant de Corée, du VIIème siècle. Musée Guimet.

Schiller_edit1

Schiller

(Messagerie : ekand4460@yahoo.fr)

Publicités

8 réflexions au sujet de « Un jour il n’y eut plus grand monde – 30 »

  1. Ca se corse, comme on dit à Bastia (inutile de me signaler que c’est nul, je suis au courant. Pour ma défense, je viens de me lever).
    A quand l’épisode 31?

  2. Que signifie aurore du Beau pour Schiller ? ( désolée si je ne suis pas passée par la porte … en plus j’ai failli écrire « aureur » du beau , aïe )

    • « Pendant qu’il travaillait encore à Don Carlos, il avait
      dit dans son opuscule « Les artistes » : « Ce n’est qu’à travers
      l’aurore du beau que l’homme peut arriver à la connais-
      sance… »
       » (source : Columbia University Library)
      C’est tout ce que j’ai pu trouver. C’est plus romantique que raisonné à mon avis. Schiller arrivait après l’extrême austérité philosophique de Kant, du coup des flots de sentiments se sont déversés dans sa philosophie (je caricature un peu).

      • Ah d’accord , le contexte « Les artistes » , ça m’aide je comprends mieux maintenant ,enfin j’arrive à me faire une image et à y mettre du sentiment
        merci , disons 🙂

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s