Meurtres au Louvre – 5

Vers quatre heures du matin, Monsieur Moochagoo m’a demandé si j’avais hypothéqué mon âme et pour combien. J’avais le plus grand mal à répondre à sa question, parce que mon âme fait en général du surf en Floride.  

Si des lecteurs ont des doutes sur l’existence de l’âme, je leur réponds qu’il devraient se préoccuper de savoir s’ils en ont une. 

De toutes façons, Monsieur Moochagoo n’aurait pas écouté ma réponse. Il a ouvert avec beaucoup de difficulté une porte derrière les vélos rouillés et poussiéreux. Au bruit, Alexis se réveilla et dit d’une voix pâteuse  : « Hein, quoi, comment, où est-on ? »

Derrière la porte, il y avait des lumières tremblotantes. Lorsque nous avons pénétré dans la pièce, nous vîmes deux grands chandeliers avec des bougies et un homme de petite taille, aux cheveux longs, avec une moustache, habillé à la manière du XVIIème siècle.

Il nous dit : « Je vous attendais, bienvenue dans mon atelier de Rome. Regardez, je suis en train d’installer des figurines sur cette planche, pour avoir toutes les perspectives possibles de mon prochain tableau. Pour poursuivre votre petite enquête, vous devriez regarder mon tableau : « Et in Arcadia ego » « 

 

 

poussin

« Et in Arcadia Ego »

Je me réveillais brusquement et dis à Monsieur Moochagoo : « J’ai fait un drôle de rêve. Nous étions chez Nicolas Poussin à Rome, au  XVIIème siècle. »

Il me répondit : « Ce n’était pas un rêve. Venez, et vous aussi Alexis, nous allons examiner ce tableau, « Et in Arcadia Ego ». « 

Alexis soupira : « Il est vraiment trop fort. »

(Messagerie : ekand4460@yahoo.fr)

Publicités

9 réflexions au sujet de « Meurtres au Louvre – 5 »

  1. Well, the nice thing about a mortgage is that you can always pay it off. I hope the interest wasn’t too high. 😉 As for the small man with the long hair… I suspect just a stray hippie looking for a place to crash. No worries.

      • It might be the page translation. Your posts are translated to English on my computer. Your post reads that you mortgaged your soul. Here, the term mortgage refers to a bank loan for buying a house. Until it is paid off, the bank owns your house. However, if the interest rate is too high, some will never be able to pay it off. Some just pay monthly payments, but the high interest makes the loan amount larger each day, despite payments. So, if you mortgaged your soul, you would be able to buy it back, unless the interest is too high. (I probably just made that more confusing.)

  2. Et si nous, humbles lecteurs, arrivions à trouver le secret de l’Abbé Saunière ?
    Que l’auteur se rassure : nous partagerons !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s