Meurtres au Louvre – 6

 

A 6h du matin, Monsieur Moochagoo, au 2e étage de l’aile Richelieu (salle 17), était devant Et in Arcadia ego (deuxième version).

Nous nous tenions derrière lui. Alexis regardait discrètement son téléphone. 

Il réfléchissait sur « Et in Arcadia Ego » qui serait l’anagramme de « I ! Tego arcana Dei » (Va ! je possède le secret de Dieu).

Il nous dit que Poussin aurait eu connaissance de ce secret.

Alexis était enthousiasmé et me dit à voix basse : « Ah, quel talent, quel pouvoir de déduction ! » 

 

La fiche documentaire du Louvre nous dit à propos du tableau : « La signification du sujet est donnée par l’inscription Et in Arcadia ego figurant sur le tombeau : « Même en Arcadie, moi, la Mort, j’existe. » L’Arcadie était, pour les poètes de l’Antiquité, une sorte de paradis terrestre, un séjour de parfaite félicité. »

Monsieur Moochagoo nous avoua qu’il ne croyait pas vraiment aux spéculations ésotériques au sujet de ce tableau, mais, qu’en revanche, la mort présente jusqu’en Arcadie, illustrerait le chaos vs le paradis.

Alexis nous proposa d’aller prendre un petit déjeuner à la cantine du Musée.

Je me demandais toujours si j’avais rencontré Nicolas Poussin en rêve ou en réalité, comme l’affirmait Monsieur Moochagoo.

poussin

Publicités

11 réflexions au sujet de « Meurtres au Louvre – 6 »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s