Meurtres au Louvre – 7

Monsieur Moochagoo avait décidé de nous aérer l’esprit, en allant faire une randonnée en forêt d’Armainvilliers, « pour voir les progrès du printemps et faire le point sur notre enquête. »

Alexis avait une tenue germanique : pantalon knickers et chaussettes hautes, avec des chaussures de marche basses en cuir, impeccablement cirées. Je me réjouissais d’avance de passer dans des chemins boueux.

Au carrefour des Trois Mares, nous nous sommes installés autour d’une table de pique-nique, sur laquelle Monsieur Mocchagoo a déplié une grande feuille blanche. J’ai aussitôt laissé tomber dessus, des chips, des gésiers de canard, du vin rosé, un peu de fromage de chèvre, et du far breton. 

Alexis a dit, « es schmutzig », avec son accent souabe, pour se venger de m’avoir vu rigoler quand il avait dérapé dans la boue.

Monsieur Moochagoo a résumé la situation en traçant des schémas sur la feuille de papier:

« Nous avons trois événements dramatiques : la Victoire de Samothrace percée de flèches, un serpent-Achélöus dont la tête fut fracassée par Hercule qui, semble-t-il s’est animé le temps de son forfait, le garçon tireur d’épine coupé en deux peut-être par une armure, également animée pour un temps.

On ne sait qui a commandité ces actions. Nous n’avons qu’une reproduction de peinture chinoise faisant référence au chaos, comme les paroles du boiteux que nous avons poursuivi, avec un mystérieux, « Signé : Khaos ».

Nous connaissons les moyens utilisés : les flèches, un instrument contondant pour écraser le serpent, et sans doute une faux saturnienne pour couper en deux le tireur d’épine.

Pour le reste, nous ne pouvons rien dire, nous n’étions pas là au moment des faits, sauf pour Hercule à la rigueur, qui fut vaguement aperçu par un agent de surveillance de service cette nuit là

Alexis et moi étions des plus attentifs, attendant la suite des explications de Monsieur Moochagoo. Alexis murmura : « es ist großartig ! »

(Messagerie : ekand4470@yahoo.fr)

Publicités

8 réflexions au sujet de « Meurtres au Louvre – 7 »

  1. ha là là , cette enquête défile à une allure folle … je vais devoir m’absenter pour quelques austérités de retraite spirituelle mais à mon retour , je reprendrais la lecture avec plaisir

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s