Meurtres au Louvre – 26

Les lecteurs sont en droit de se demander pourquoi la terrible chef Sophie Chardrakanta n’était pas au courant des performances au combat de Madame X. 

Rembobinons le film : Sous-sols de La Défense – 13 mars 2057- 0h30 du matin.

Madame X vient de sortir de sa réunion avec l’Etat Major féminin de la coalition. La Chef d’Etat Major nous fait signe à moi, Monsieur Moochagoo et Clay Gannon, genre : « Venez ici moitiés de vermisseaux ! ».

Elle nous a demandé de ne jamais parler de Madame X à quiconque, et encore moins de ce qu’elle pourrait faire au combat. Obligation absolue.

Elle a ajouté : « Bien sûr si vous voulez mourir, vous êtes délivrés de cette obligation. »

J’ai ris bêtement à la fine plaisanterie. Elle m’a regardé avec des yeux de crocodile regardant un rat d’égout : « Ai-je un tête à amuser la galerie ? »

J’ai bredouillé : « Je m’excuse Madame, ça ne se reproduira pas. »

En partant, Monsieur Moochagoo et Clay Gannon se bidonnaient et m’ont rappelé qu’il faut mieux fermer sa gueule face à la Chef Etat Major, sauf si on vous invite à parler.

Madame X me dit: « Vous savez, en fait, elle plaisantait. Faut pas vous en faire, c’est son mode de fonctionnement. » 

Ecrasé par la Chef d’Etat Major, consolé par Madame X, mes sentiments étaient dans un état…

chicago_ruins_by_aerodynamited-d4y3d3m

(Messagerie : ekand4460@yahoo.fr)

Publicités

3 réflexions au sujet de « Meurtres au Louvre – 26 »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s