Meurtres au Louvre – 31

Une nuit parmi les pirates dans notre prison du Fort San Carlos de la Barra est une nuit de rêve. Les puces, les punaises et les poux ont un avantage : ils ne ronflent pas contrairement à nos amis boucaniers.

On a finit par s’habituer aux odeurs fortes de nos compagnons.

Conscient que Monsieur Moochagoo avait connu une période récente de fin’amor (ou amour courtois), avec Sophie Chardrakanta, je lui parlais de Guido Cavalcanti, poète florentin (1255 env.- 1300), qui parle fort bien du mal d’amour. Les effets de l’amour influencent notre corps via les yeux, l’esprit et le cœur. L’amoureux risque parfois de perdre sa raison.

Monsieur Moochagoo goutait le rhum qu’avaient obtenu les pirates en payant le geôlier. Il me regarda et me fit remarquer que sa vie privée ne me regardait pas, et me fit boire une larmichette de rhum. C’était bon ; je pleurais à chaudes larmes.

Soudain les pirates se sont éveillés, alertés par le geôlier qui laissa la porte ouverte : «François l’Olonnais et ses hommes vont pénétrer dans le Fort par une porte dérobée, préparez-vous.» Ils firent sauter les briques d’un mur avec une barre de fer, et dégagèrent une cache d’armes blanches.

Ils nous ont donné à chacun un sabre d’abordage, nous invitant à combattre avec eux : « Frères, vous êtes des nôtres ! A l’abordaaaaaage !!!! »

Monsieur Moochagoo m’a conseillé de rester derrière lui, pendant qu’il examinait la situation. Nous nous sommes trouvés nez à nez avec un défenseur espagnol du fort qui a crié en pointant son arquebuse : « Je vais vous occire, racaille ! »

rhum

Publicités

5 réflexions au sujet de « Meurtres au Louvre – 31 »

    • Ce thème est éternel. Chez Cavalcanti en fait, il y a derrière ce thème, une réflexion particulièrement complexe sur la religion et la philosophie médiévale (dont l’avérroisme).

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s