Meurtres au Louvre – 34

Avant que nous ne sombrions dans les vapeurs de l’alcool, Madame X nous avait donné le portrait de la personne que nous devions rechercher. Nicolas Poussin dans le tableau « St Jean Baptiste baptisant le peuple », l’avait portraituré au temps de sa splendeur. C’était le personnage en bleu, dont elle nous donna un agrandissement gravé.

Le personnage en bleu – il importait peu de connaître son nom véritable – était un Grand Initié félon. Il avait utilisé le voyage temporel à des fins personnelles et avait été déchu de ses prérogatives. Depuis, il cherche à se venger.

Nous sommes arrivés joyeux sur le port de Maracaibo, qui se préparait à résister aux pirates.

Ceux-ci, après avoir détruit les défenses du Fort, arrivaient derrière nous dans les six navires de l’Olonnais, par le chenal. Ils seraient là en soirée, compte tenu des vingt-cinq miles nautiques à parcourir.

Madame X nous fit mettre par dessus nos habits – où logeaient nos sympathiques insectes, puces et poux – une sorte de robe de bure avec une capuche. Elle présenta aux autorités du port, une lettre d’introduction signée de l’Inquisiteur Général Pascual d’Aragona.

« Avec une telle introduction, personne ne viendra nous chercher des poux dans la tête, » dit finement Monsieur Moochagoo pendant que j’écrasais une puce.

Les habitants avaient fuit la ville. Il ne restait qu’un embryon de garnison, sous la houlette du Gouverneur. Monsieur Moochagoo et moi avions relevé nos capuches, pour ne pas courir le risque d’être reconnus par les hommes qui nous avaient arrêté.

Nous sommes arrivés devant une maison coloniale, avec une porte renforcée de barres métalliques, de petites meurtrières au rez-de-chaussée et des fenêtres grillagées au premier étage. Nous allions enfin pouvoir nous laver !

Nicolas_Poussin2_(French_-_Saint_John_Baptizing_in_the_River_Jordan_-_Google_Art_Project

Nicolas Poussin : St Jean Baptiste baptisant le peuple. 1635 (env.)

Nicolas_Poussin_(French_-_Saint_John_Baptizing_in_the_River_Jordan_-_Google_Art_Project

Le personnage en bleu.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Meurtres au Louvre – 34 »

  1. Je ne sais pas pourquoi je pensais à Corto Maltese et je me disais que tout ceci serait bien en BD , passer d’une bulle à l’autre … mais c’est très bien aussi comme ça

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s