Les Jeux de l’Ambrassador – 12

Ambrassador 2ème - 47

Le Maître des Jeux écoute un commentateur des jeux :

Ambrassador 2ème - 47bis

 

CROUTCHI BULUMGUDA ZAMZOM CRITOM ! 

Le soir, c’est par ces mots que le Maître des Jeux annonce la fin des jeux. L’Ambrassador peut aller dormir, sa responsabilité n’est plus engagée.

On remarquera que seule la tête de l’Ambrassador est présente, car son corps est en train de prendre un bain bien mérité.

FIN de la série.

Publicités

15 réflexions au sujet de « Les Jeux de l’Ambrassador – 12 »

        • FB c’est une revue de presse. On s’ « abonne » à des revues/journaux ou des sites, moi je m’abonne à des musées, des revues d’art surtout. On peut y mettre ses photos et des textes, mais rien n’est vraiment lu ou regardé (les « like » !!). Les « lecteurs » ne cliquent jamais sur le lien pour aller regarder la photo sur le site original ou le texte du blog. L’insignifiance érigée en système.
          Je me limite de toutes façons à 8 amis ; dont 7 de la famille. Alors qu’un blog on peut faire quelque chose de qualité. Rien que de penser aux réseaux sociaux comme blog (horreur !), je vais continuer, ne serait-ce que pour améliorer mon style, si j’en ai un. Cela me servira au moins de journal littéraire « intime », comme faisaient les écrivains autrefois.

        • Je ne suis pas sur les réseaux sociaux, ils sont à la communication ce que la télé-réalité est à la culture. La convivialité d’un blog en fait une sorte de dernier salon où l’on cause, je m’y sens bien, c’est pour ça que je suis contente que tu restes. Et je vais sans doute m’y remettre aussi.

  1. Je ne suis pas sur les réseaux sociaux , et ne connaissant pas j’apprécie de connaitre vos avis sans pincettes . Il me semblait bien que c’était ce genre là , cela m’évite d’aller y jeter un œil et cela confirme mon intuition . Le salon est très confortable et agréable , prendre le temps d’une visite, et d’un voyage sans clic frénétique, j’aime. Si ça continue c’est bien . Si ça ne continue pas , ce n’est pas grave , ce sera un bon souvenir .

  2. J’ai essayé FB pour voir et j’ai été pour le moins désappointée.
    C’est du genre « Kikou, j’ai bien déjeuné ce matin, et toi? ».
    Bon, il y a certainement autre chose mais je n’ai pas eu la patience de fouiner davantage et me suis désinscrite.
    Quant à Twitter, je n’ai même pas essayé.

    Ne nous quitte pas!

  3. Et encore, si on s’ « abonne » à un journal et qu’il y a un sujet tendancieux, les questions/réponses sont souvent du niveau de fosse à purin. L’inculture, le manque total de connaissances historiques et les propos geignards d’enfants gâtés sont de règle. Je m’abonne plutôt aux musées/sites culturels de cinéma, et je n’ai que huit « amis », dont sept de la famille pour garder le contact. FB n’est en rien un blog, c’est une commodité – à la rigueur.
    Twitter, j’y suis allé deux fois pour un but spécifique très limité dans le temps, c’est dramatique de crétinisme y compris (ou surtout) pour les célébrités et hommes politiques.
    J’ai connu un type doué qui écrivait de beaux textes sur son blog, il a tout laissé tombé pour Twitter, avec des bavardages d’un niveau de classe de 6ème. Je le lui ai dit, il s’est fâché, fin de la « relation ».

    • J’ai eu quelques problèmes dentaires (belle infection sur implants) à traiter en profondeur. Cela m’a relativement occupé pendant un mois et demi. C’est normalement terminé (croisons les doigts).

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s