Vil

 

Je racontais à Monsieur Moochagoo que j’avais assisté à une conférence sur Thoutmosis III, cinquième pharaon de la XVIIème dynastie.

L’orateur nous avait montré un texte où le pharaon se réjouissait de la prise de Megiddo en palestine, après sept mois de siège. Le texte détaillait ce qu’il ramenait comme butin. 

Le texte mentionnait aussi le « vil ennemi » et le « vil vaincu. »

Si votre ennemi est vil et vainqueur, vous n’avez plus à faire la liste du butin, et vous ne dites pas au vainqueur qu’il est vil, ça peut mal tourner.  

En revanche si le vainqueur n’est pas vil, c’est en général lui qui le dit, mais vous n’êtes pas forcé de le croire sur parole.

Vainqueur ou vaincu, on n’échappe pas à vil, le regard des vainqueurs sur les vaincus ou des vaincus sur les vainqueurs, est défavorable. 

J’allais continuer lorsque Monsieur Moochagoo me proposa une partie de Mistigri, dont le but est de se débarrasser de la mauvaise carte. Je l’ai vaincu à plusieurs reprise (en trichant).

Je suis vil, mais vainqueur.

89f27a455499140a53a2bfc39b5350a8

« Cela n’a pas d’importance de gagner ou de perdre, jusqu’à ce qu’on perde. »

(Snoopy par Charles M. Schulz).

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Vil »

  1. Sympa ce que dit Goethe là-haut et tellement vrai ; j’ai un grand mal à l’appliquer mais j’ai pu constater d’autres appliquer cela et être ainsi d’une grande aide pour l’autre . ( avec un sourire à l’intérieur de l’autre peut être , j’y arriverai mieux ?…. à suivre )

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s