Comment Proust peut changer votre vie *

Moi : D’après Proust : « Un livre est le produit d’un autre moi que celui que nous manifestons dans nos habitudes, dans la société, dans nos vices. » Il va falloir que je fasse connaissance avec cet autre moi.

Moochagoo : Vous lui demanderez s’il sait faire du café. A-t-il eu un cours de rattrapage sur le premier moi, pour que les deux moi restent en phase ?

Moi : Tout de même, si ce n’est pas moi qui écris en ce moment, mais un autre moi, les choses se compliquent.

Moochagoo : Si vos aimables commentateurs découvrent où se trouve cet autre moi, ils vous le diront. Après, il suffira de discuter diplomatiquement avec lui, pour qu’il ne se mêle plus d’écrire vos billets.

Moi : Je n’ai pas d’idées sur cet autre moi. Mais lui, en a-t-il sur moi ? 

Moochagoo : Votre autre moi est plus doué pour l’écriture que vous, et donc plus aisément repérable. Il tient peut-être un journal à votre insu, où vous ne jouez pas le beau rôle.

Moi : En gros vous considérez mon autre moi comme du vrai café, alors que moi je suis du jus de chaussette. Là, vous me fâchez.

Moochagoo : Je vous rassure, je ne vais pas le crier sur les toits.

Moi : Aimable !

Belle journée !

* Alain de Botton : « Comment Proust peut changer votre vie. » J’ai lu, 2010.

7305588bde360b219cff526470a2cf42

Publicités

15 réflexions au sujet de « Comment Proust peut changer votre vie * »

  1. Si on accepte de ne pas être pas sûr de savoir quel moi tient votre blog, la question se pose alors avec encore plus d’acuité de l’identité du moi qui commente – ou plutôt de son rang dans l’identité du commentateur – enfin, quelque chose de ce genre….
    (cela seulement pour les commentateurs qui ont lu Proust??
    ou juste pour ceux qui ont lu le livre de de Botton parlant de Proust ?
    et quel Proust précisément ?

    • One day me fait penser au loir d’Alice au Pays des Merveilles ; elle se réveille de temps en temps pour aller poser un mot – pas très aimable – sur un blog et retourne vite dormir dans sa théière.

    • Merci.

      J’ai vu que Christophe Sanchez écrivait de nouveau des textes. On s’était engueulé grave il y a quelques années parce qu’il était devenu un obsédé de Tweeter (8h par jour !) et laissait tomber son blog, alors qu’il se débrouillait bien question textes. Je l’avais perdu de vue à la suite de ce différend.

      Mon opinion : Il faudrait que tu copies/colles aussi ton texte sur ton blog, ce serait plus clair. Parfois on a du mal à s’y reconnaître dans le méli-mélo des blogs qui se renvoient l’ascenseur.

  2. Le moi narrateur devient écrivain le temps du récit, ce qui voudrait dire qu’il y a alors deux moi dans le livre et un troisième dans la société…

  3. aidez moi , et des mois et d’émois , il y en a partout , je commence à même en rêver la nuit
    à part l’autre ( et encore ) je me demande bien ce qui ne l’est pas

  4. Attention à ne pas connaitre la même mésaventure que Guy Béart (Qui suis-je?)

    « J’ai pris la route droite
    La route défendue
    La route maladroite
    Dans ce monde tordu
    En allant tout droit tout droit tout droit
    Je me suis retrouvé derrière moi ! »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s