Pot de chambre en porcelaine incassable !

Tante Germaine : Tes billets me font penser à des vaudevilles. C’est presque aussi bien que, « Lili, Tutu, Bébeth, bouffonnerie parisienne » (1886), d’Eugène Chavette.

Moi : J’aurais préféré, « Aimé de sa concierge » (1878).

Tante Germaine : En fait, ce serait plutôt, « On purge bébé », mais sans le talent de Georges Feydeau. Tu purges tes lecteurs !

Moi : Tu remarqueras que mon visage reste aussi impassible qu’à une table de poker. Après cette attaque en piqué, laisse-moi le temps de recouvrer mes forces.

Tante Germaine : Tu as côté pot de chambre en porcelaine incassable. *

Moi : Mes billets sont sans qualités et résistent à toute caractérisation esthétique. Impossible de les enfermer dans une case. Ils sont presque anonymes.

Tante Germaine : J’ai vu l’exposition sur le peintre Bazille. Dans une salle réservée aux tableaux de fleurs, on nous apprend que certaines fleurs étaient appelées le « désespoir du peintre ». Ton blog est mon désespoir. 

Moi : Il faut faire comme si mes billets te plaisaient. Je vais utiliser la méthode du serpent Kaa : « Aie confiance / Crois en moi / Que je puisse / Veiller sur toi … »

Tante Germaine : Si au moins tu écrivais sur de hauts et nobles sujets !

Moi : Je pense traiter du sublime dans Judith et Holopherne du Caravage, et aussi de la symbolique cachée dans les oeuvres du Pinturicchio, dans la chapelle Santa Maria Maggiore.

Tante Germaine : Tu ferais mieux de parler de la Carte du Tendre, carte détaillée dans le premier volume de « Clélie, Histoire romaine », de Madame de Scudéry.

Belle journée !

* Référence à la scène 2, de « On purge bébé »

michel-simon-et-jacques-louvigny

« On purge bébé », avec Michel Simon et un pot de chambre en porcelaine incassable.

Publicités

7 réflexions au sujet de « Pot de chambre en porcelaine incassable ! »

      • Merci
        Je ne connaissais pas l’Heuchère , en regardant sur Internet je remarque une très grande variété de couleurs et nuances
        et son côté salade dans la feuille … pauvres peintres !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s