Tataooine – 1 Turlupinage sur vanités

Lorsque j’avais demandé à Monsieur Moochagoo ce que nous faisions  sur la planète Tatooine, censée être une planète imaginaire, il m’avait répondu: « Frankly my dear, I don’t give a damn. » (Franchement mon cher, je n’en ai rien à foutre). *

Et quand j’avais suggéré que nous étions poursuivis par des Stormtroopers aux intentions belliqueuses, il m’avait poussé dans une anfractuosité rocheuse. En posant son blaster par terre, il m’avait regardé façon Obi-Wan Kenobi pour m’assener que mes propos étaient du Turlupinage sur vanités. **

Je m’apprêtais à lui répondre avec un épigramme, quand nous avons été pris sous le tir croisé de quelques Stormtroopers. Dommage, je l’avais presque terminé : « Les stormtroopers sont-ils des êtres libres ? Il ne faut pas prendre des vessies pour des lanternes.. »

Pour éviter de ressembler à des saucisses grillées, nous nous sommes enfoncés plus avant dans l’anfractuosité qui s’est révélée être l’entrée d’une caverne. Ma voisine aurait dit : « Il n’y a rien d’héroïque à faire face à des attaquants mieux armés que vous. »

Monsieur Moochagoo avait allumé la lampe de son blaster et murmura : « Vous pourrez écrire un best-seller grâce à cette expérience. Le Goncourt est à votre portée. »

Nous nous sommes trouvés face à face avec une chose gluante avec plein de tentacules hérissées de dents *** et avons rebroussé chemin à toute vitesse, mais à contre-coeur. L’étude de cette créature eut été passionnante.

Qui sait, comme le renard de Saint Exupéry, la chose aurait pu dire : « Si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. » 

Monsieur Moochagoo me secoua en arrivant dehors : « Vous êtes encore en train de rêver!!! »

Les stormtroopers avaient disparu, jugeant sans doute que nous serions dévorés en un instant.

Nous nous sommes reposés et Monsieur Moochagoo m’a proposé du rootleaf stew, la nourriture favorite de Maître Yoda. C’était infect !

Je me penchais vers lui et lui dit discrètement : « Vous avez vu, à côté de vous, il y a un robot avec un corps rond et une tête en forme de dôme. »

Il me répondit : « Ah oui, le BB-8. »

* phrase célèbre d’Autant en emporte le vent

** propos de Sainte-Beuve, critiquant le journaliste-écrivain Jules Janin.

*** Une catégorie de Rathtars gluants, assez rares en fait.

bb8

Publicités

3 réflexions au sujet de « Tataooine – 1 Turlupinage sur vanités »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s