Tataooine – 40 Aboli bibelot d’inanité sonore

Désirant ne pas traîner dans le coin – ce temple devait être d’un ennui mortel pour qui voudrait y prendre des vacances – et malgré les cris abominables, je pris alors une décision.

Ma voisine m’a toujours dit qu’il ne fallait pas fréquenter les endroits pleins de danger. Si  on ne peut y échapper, il faut garder un strict équilibre entre la raison et le coeur.

Les cris de la victime (je supposais que c’en était une), devinrent pitoyables. Malgré ma terreur, cédant aux appels du coeur, je décidais d’aller la secourir et pressait le pas vers cette lumière au loin.

Au bout d’une demi-heure la lumière semblait toujours aussi éloignée et les cris s’étaient transformés en râles. Allais-je arriver trop tard ?

J’étais oppressé. Je n’avais rien bu ni mangé depuis des heures.

Les râles furent remplacés par un ricanement sardonique. J’aurais voulu prendre mes jambes à mon cou. Un petit remontant n’aurait  pas été de trop.

Pour me calmer, je récitais un mantra : « Aboli bibelot d’inanité sonore » (Mallarmé). J’aurais pu utiliser un autre mantra bien connu, « tadyathā oṃ bhaiṣajye bhaiṣajye mahā bhaiṣajye rāja samudgate svāhā » (Sangyé Menla), mais j’ignorais complètement ce que cela pouvait vouloir dire.

J’arrivais soudain au niveau de la lumière, dans un état de grande fatigue, et je m’exclamais : « Quoi !!! »

Deux lunes de Tataooine

Publicités

6 réflexions au sujet de « Tataooine – 40 Aboli bibelot d’inanité sonore »

  1. Où sont passés les robots et les droïdes avec tout ça? C’est quand on pourrait avoir besoin d’eux qu’ils ne sont jamais là… Sont vraiment morts? Tous?

    • Merci. Je préfère raconter ce genre d’histoire, ça délasse. Même si je perd tout mon lectorat. (Les chiens-chiens, les chats, la poésie cul-cul la praline, les critiques – souvent médiocres – de livres bons par ailleurs, etc., c’est pas trop mon truc.)

  2. A propos du lectorat j’ai un mot d’excuse ! je ne me suis pas perdue , juste en grandes vacances au pays de la paresse .
    Ce genre de ricanement j’en ai entendu un ( ce n’était pas en rêve ) , une seule fois , mais ça suffit largement …. glacée de la tête au pied , je me suis cachée dans un silence de marbre .
    Il parait que les sons désagréables , ne seraient que des échos , … l’écho est passé.
    Pas besoin de savoir le sens pour qu’il soit porté , le son suffit , car c’est lui qui est porteur du sens
    Très joli celui de Mallarmé , je l’emmène avec moi , il va me servir , merci ! ( en plus il est facile à mémoriser et c’est important ce genre d’avantage au pays )

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s